Gérer ses émotions et son stress

Femme mimant 4 émotionsVoici une sélection d’articles sur les émotions, le stress, et des pistes pour mieux réguler vos états émotionnels. Quand les nerfs sont prêts à lâcher ou que le stress vous envahit, ou encore la peur de parler en public vous tenaille : que nous disent ces émotions, et comment en faire des alliées ?

Ah, ces émotions, qui s’invitent sans prévenir, qui s’installent en dépit de notre volonté… Comme dans ces situations où nous perdons le contrôle de nous-même. Ou encore, ces moments où les émotions des uns contaminent le groupe.

Face aux perturbations émotionnelles, courage, fuyons !

Il est fréquent que nous cherchions à nous débarrasser des émotions perturbatrices. Les réflexes les plus courants face à une émotion désagréable, c’est de la chasser, de chercher à comprendre avec la tête pourquoi nous ressentons cela, dans le but de faire diminuer la perturbation. Ou encore, nous tentons de nous calmer, par la volonté (« ce n’est rien, ce n’est pas si grave ») ou de penser à autre chose. Et pour finir, une stratégie commune consiste à se lancer dans l’action : ranger tout son bureau, aller faire des courses, nettoyer frénétiquement sa cuisine…

Chacun a son art et sa manière de se débarrasser de l’importune, avec un succès variable !

Quand cela ne fonctionne pas et que les sensations désagréables se manifestent à nouveau, il devient intéressant de chercher une autre approche. Voici quelques pistes pour cela, issues de ce que j’ai appris ces quinze dernières années ;)

Faire confiance à son système émotionnel

Tout d’abord, faisons confiance à notre système interne, qui nous envoie des messages utiles. Savez-vous par exemple que le stress a une « intelligence » ? Les recherches en neurosciences nous apprennent que ce stress nous informe que notre approche dans la situation n’est pas la bonne. Il devient alors un allié de poids pour changer de tactique et aborder la situation tout autrement.

Voilà un champ à explorer pour travailler, par exemple, sur sa peur de parler en public, une peur très répandue – et pas toujours visible, car de nombreuses personnes se gardent bien de faire la publicité de leur état nerveux au moment de prendre le micro.

Les émotions nous informent de la marche à suivre dans les situations délicates, et nous pouvons en faire des alliées très utiles si nous les acceptons comme guides. Par exemple, comment peuvent-elles vous aider quand vous avez peur de prendre des risques ?

Ou bien, elle peuvent vous être utiles en révisant la manière dont vous prenez vos décisions au quotidien. Et vous aider à dépasser votre difficulté à prendre des risques.

La place laissée aux émotions

Plus globalement, interrogeons-nous sur la place que nous laissons aux émotions dans notre cabine de pilotage qu’est le cerveau. Le primat du cognitif sur l’émotionnel, qui est dans notre culture occidentale depuis Descartes, nous aurait-il privé de puissantes ressources ?

Bien entendu, notre gestion des émotions dépend en partie de notre contexte social : en particulier, la place faite aux émotions dans le monde du travail n’aide pas toujours à réguler et exprimer ce que nous ressentons.

Copy link
Powered by Social Snap